microgreffe capillaire : accueil microgreffe capillaire : contact microgreffe capillaire : forum
 

 

UNE TECHNOLOGIE DE POINTE

Elle permet d'établir un diagnostic
précis sur l'origine de la perte de
vos cheveux.

  microgreffe capillaire : perte cheveux
la microgreffe
technologie de pointe
microgreffe capillaire : FAQ
microgreffe capillaire : presse

 

 

 

Le diagnostic

- Le bilan capillaire informatisé
- La simulation d'images

- Intérêt des différents tests

- Conclusion des tests

- Classification de la calvitie

- Le bilan final du diagnostic

L'intervention

- Posez-vous des questions

- Conseils pré-opératoires

- Les différentes étapes

- Conseils post-opératoires

Nos points forts

- Les atouts techniques
- Les atouts esthétiques
- Les atouts scientifiques
- Les atouts humains



Les atouts scientifiques

La science avance par degrés et non par bonds. Ceci s'appelle l'expérience. Pascal disait " deux choses instruisent l'homme de toute sa nature : l'instinct et l'expérience". Mais, pour acquérir l'expérience, il faut pratiquer, et pratiquer beaucoup, afin de peaufiner les techniques et les gestes.

Nos centres sont unidisciplinaires, seules les microgreffes capillaires y sont pratiquées et ce, depuis des années : c'est la spécialisation de la spécialisation. Nous sommes même tenus de créer et de faire fabriquer notre matériel médical car nous l'adaptons à nos méthodes et nos gestes. Notre technique de pointe nécessite une équipe médicale hyperspécialisée. Praticiens et assistantes sont régulièrement formés aux évolutions et progrès de la technique.

Nous créons la technique comme la technique nous créée. Nous évoluons ensemble. C'est ainsi que nous avons été les pionniers, en France, des microgreffes folliculaires de 1 à 2 cheveux exclusivement.

Notre expérience nous a permis d'être les premiers à :

- Réaliser les mégaséances de microgreffes
- Généraliser les micro-incisions
- Créer des sites spécialisés unidisciplinaires.
- Eviter les anesthésies générales, les pansements, les cicatrices invisibles, les interventions répétées car trop inefficaces.
- Créer des centres de recherche sur la peau, les phanères.
- Former d'autres praticiens.
- Créer un programme informatisé de diagnostic capillaire.
- Anticiper la calvitie sur informatisation.
- Visualiser l'évolution de la calvitie par bilan mobile.

Nous sommes aussi les premiers récompensés lorsque nous jugeons de la satisfaction de nos patients !