microgreffe capillaire : accueil microgreffe capillaire : contact microgreffe capillaire : forum
 
 


    LA MICROGREFFE


    Aujourd'hui, la microgreffe
    vous permet de retrouver
    une chevelure naturelle
    et définitive en une seule
    sťance.



                             Patient avant

  microgreffe capillaire : perte cheveux
la microgreffe
technologie de pointe
microgreffe capilleire : FAQ
microgreffe capillaire : presse

 

 

 

La consultation initiale

-
Test par trichogramme
-
Test par phototrichogramme
- Test par capillo-densitométrie
-
Test par sébométrie
-
Le questionnaire diététique

La stratégie de traitement

- Les microgreffes en résumé
- La tactique 'microgreffes'
- Réflexion et décision

Les avantages

- Esthétiques
- Confort
- Resultats et photos
- Les minigreffes

Les mises en garde



La stratégie de traitement

Le diagnostic est fait : vous êtes chauve !
Le pronostic est fait : vous le serez !
Mais la calvitie, c'est quoi au juste ?

La calvitie est une chute définitive des cheveux. Elle correspond à une perte supérieure à 100 cheveux / jour.
Elle se traduit par la formation de cheveux de plus en plus fins, rapidement remplacés par un duvet qui disparaît petit à petit.
Cette chute se développe chronologiquement suivant plusieurs étapes :
- en général, ce sont les tempes qui commencent à se dégarnir
- puis le sommet du crâne avec l'apparition de la "fameuse tonsure"
- très vite, se dessinent la "couronne haute" et la "couronne basse".

L'alopécie est d'autant plus grave qu'elle commence tôt.

Notre "quota" de cheveux, c'est toute notre richesse !
Une chevelure normale compte environ 100 000 à 150 000 cheveux implantés obliquement dans le cuir chevelu, avec une densité de 150 à 250 cheveux au cm2. Les cheveux ne poussent pas de façon continue ; ils poussent pendant plusieurs années, puis tombent et sont remplacés : on parle de cycle pileux. Chaque cheveu suit son propre cycle, c'est à dire son propre rythme "croissance / chute".
Ce cycle "croissance / chute" est commandé en priorité par l'action des hormones sexuelles mâles, hormones que l'homme fabrique en quantité plus importante que la femme.
Dans certains cas, la régulation du système est perturbée et les cheveux se mettent à disparaître plus vite qu'ils ne se renouvellent. Ceci aboutit à la formation de zones de cuir chevelu sur lesquelles la densité des cheveux est moindre. On parle d'un éclaircissement de la chevelure, bientôt suivi de l'apparition de zones complètement dégarnies…

Cette chute de cheveux ou calvitie commune, porte le nom d'alopécie androgénétique.