microgreffe capillaire : accueil microgreffe capillaire : contact microgreffe capillaire : forum
 

 

JE PERDS MES CHEVEUX

le cheveux est un élément vivant, qui,
comme tous les organismes vivants,
naît, vit et meurt.

  microgreffe capillaire : perte cheveux
la microgreffe
technologie de pointe
microgreffe capillaire : FAQ
microgreffe capillaire : presse

 

 

 

 

Le rythme de la chute

- Chutes passagères
- Chute saisonnière

Les 4 formes de l'alopécie

L'alopécie chez l'homme

- Traitements médicamenteux

- Remplacements capillaires
- L'avenir

L'alopécie chez la femme

- Classification
- Causes hormonales
- Causes diverses

Conseils et entretien

- Anatomie du cheveu
- Vie du cheveu
- Critères de santé du cheveu
- Types de cheveux
- L'hygiène du cheveu
- La cosmétique du cheveu
- Le langage du cheveu

 



L'hygiène du cheveu

Le brossage
Les shampooings
Un bon shampooing
Il y a shampooing et après-shampooing


Le cheveu est fragile et puissant à la fois. Il résiste à de nombreuses agressions : la traction (alopécie du chignon), le chaud et le froid, les teintures, le soleil, le sel, la mer… il peut donc se rompre.

Le brossage

Il sert à éliminer les poussières et aérer les cheveux. Il doit se faire 2 fois par jour, 20 coups de brosse en moyenne, tête penchée. Le brossage part du haut de la nuque vers les pointes. Les cheveux reprennent leur volume. Il est évident que la brosse doit être de qualité et faite de poils de taille différente afin de bien pénétrer la chevelure.

- Le peigne
Os, corne, ivoire, écaille… peu importe mais propre ! les brosses et les peignes méritent eux aussi un shampooing de temps en temps. Ainsi que les bigoudis,les papillotes, etc…

- Le massage du cuir chevelu

Laissez-vous aller ! Comme tout massage corporel, il vise à améliorer la circulation locale en l'occurrence celui des papilles des cheveux. Il s'effectue du bout des doigts en mouvements circulaires, toujours lents et légers. Attention aux barrettes et aux élastiques car les cheveux engendrent une alopécie des golfes temporaux très inesthétiques.

Les shampooings

Multiples et variés ! mais tous prometteurs !
Avant, nous ne demandions au shampooing que de laver nos cheveux. A présent, nous lui demandons de les revitaliser, les faire pousser, leur donner du volume, du soutien, de la brillance, de traiter la seborrhée, les pellicules, les fourches, ou encore de faciliter le démêlage, le coiffage…

Qu'en est-il vraiment ?

Ce sont les tensio-actifs contenus dans tous les shampooings qui permettent d'émulsionner, de mousser et de nettoyer. Attention, un shampooing très moussant est synonyme de détergent et donc irritant pour les glandes sébacées.

- Les shampooings à usage fréquent :
Ce sont les shampooing non-ioniques, ils sont doux et moussent peu..
- Les shampooings ordinaires :
Composés à base de soude et de potasse, ils sont très nettoyants mais trop agressifs pour le cheveu qui devient fourchu et rugueux et pour le cuir chevelu qui devient irrité.
- Les shampooings cationiques :
Composés d'alcool gras, ils tuent les bactéries et les germes, mais restent trop irritants.
- Les shampooings amphotères :
Electriquement neutres, c'est-à-dire, ni acides ni alcalins, ils nettoient, moussent et adoucissent bien. Ce sont de très bons shampooings.

Un bon shampooing est un shampooing équilibré dans sa composition notamment au niveau des différents tensio-actifs. Tout en lavant correctement, il doit être doux, non alcalin et non détergent.

Mais les shampooings contiennent aussi :

- Des adoucissants pour obtenir brillance et douceur
- Des surgraissants pour les cheveux secs
- Des séquestrants pour neutraliser le calcaire contenu dans l'eau
- Des embellisseurs à la camomille pour obtenir des reflets blonds, au henné pour des reflets roux
- Des épaississants pour l'onctuosité du cheveu
- Des émulsifiants pour obtenir des mélanges entres différentes substances de la composition
- Des conservateurs pour la durée d'utilisation du shampooing
- Des conditionneurs pour faciliter le démêlage et le peignage

Un bon shampooing

Un bon shampooing se fait de la façon suivante :

1) Brossez, époussetez vos cheveux pour éliminer vos cheveux morts.
2) L'eau peu calcaire est bien sûr plus recommandée
3) L'eau doit être tiède, le chaud ramollit et écarte les écailles de kératine
4) Un seul shampooing suffit
5) Diluer votre shampooing dans un peu d'eau pour mieux le répartir sur la chevelure
6) Massez en douceur du bout des doigts sans frictionner dans tous les sens, ceci déclencherait une sécrétion anormale de sébum
7) Le rinçage doit être prolongé. Il commence à l'eau tiède et se termine à l'eau froide, ce qui refermera les écailles de kératine. Quelques gouttes de vinaigre ou de jus de citron dans la dernière eau de rinçage permettra de neutraliser le calcaire de l'eau
8) Essorez, la tête en bas, pour décoller les racines. Poser une serviette sans frotter.
9) L'idéal est de coiffer les cheveux à la main et de les sécher à l'air libre.

Il y a shampooing et après-shampooing

Démêler, coiffer, assouplir, discipliner, lisser, gonfler, briller…
Nous demandons de plus en plus de miracles à nos produits capillaires.

1) Les après-shampooings :
(crèmes nutritives, masques, baumes embellisseurs, ampoules, mousses, gels...)
Ils ont pour but de colmater les écailles abîmées ou de réparer les pointes sèches tout en revitalisant.Ils rendent les cheveux souples, brillants et légers. Ce sont de bons produits compensant l'action nocive du calcaire de l'eau.
2) Les mousses coiffantes :
(effets cheveux mouillés, spécial boucles, volumateurs, gels)
Elles arrivent à soigner les tiges pilaires tout en assurant leur maintien et permettent de sculpter notre coiffure du bout des doigts.
3) Les sprays :
Ils permettent de lustrer les écailles de kératine, de fixer la coiffure, d'apporter du volume et du nerf aux cheveux. Ils contiennent souvent des filtres anti-UV ou anti-dessèchement qui les rendent utiles.
4) Les lotions :
Elles permettent de soigner le cheveu gras, sec ou pelliculeux. A base de pétrole, d'eau, d'alcool ou d'huile, elles complètent les shampooings.
5) Les laques et fixateurs :
Attention de ne pas abuser de ces fixateurs qui peuvent asphyxier le cheveu et engendrer après séchage des particules pelliculaires.
6) Les brillantines :
Elles procurent un film gras sur la chevelure, rehaussée par la lumière du jour et dans un but purement esthétique.
7) Les gels structurants :
Ils ont remplacé la brillantine. Sans graisser, ils gainent et protègent les fibres capillaires tout en façonnant votre coiffure.
8) Les plantes :
(éternelles, fleurs, feuilles, écorces, racines, graines…)
- L'avoine adoucit.
- La camomille donne des reflets blonds.
- La capucine, riche en soufre, vitalise et lutte contre la séborrhée et les pellicules par son action désinfectante.
- Le henné est un puissant fortifiant de la tige pilaire.
- Le karitérevitalise les cheveux secs et ternes.
- L'ortie blanche est antiséborrhéique.
- Le quiquina revitalise les cheveux gras par son action astringente et dynamisante.
- La sauge, le thym et les algues ont une action nutritive.
- Les huiles essentielles d'orange, de romarin, de lavande, d'origan sont toutes tonifiantes et régénérantes.
9) Les bains d'huiles végétales :
Elles procurent un brillant extraordinaire aux cheveux.
10) L'argile en masque :
Depuis l'antiquité, l'argile est fidèle aux bons soins des femmes. Il dégraisse le cheveu sans le déterger et lui donne du volume.

retour haut de page