microgreffe capillaire : accueil microgreffe capillaire : contact microgreffe capillaire : forum
 

 

JE PERDS MES CHEVEUX

le cheveux est un élément vivant, qui,
comme tous les organismes vivants,
naît, vit et meurt.

  microgreffe capillaire : perte cheveux
microgreffe
technologie de pointe
microgreffe capillaire : FAQ
microgreffe capillaire : presse

 

 

 

 

Le rythme de la chute

- Chutes passagères
- Chute saisonnière

Les 4 formes de l'alopécie

L'alopécie chez l'homme

- Traitements médicamenteux

- Remplacements capillaires
- L'avenir

L'alopécie chez la femme

- Classification
- Causes hormonales
- Causes diverses

Conseils et entretien

- Anatomie du cheveu
- Vie du cheveu
- Critères de santé du cheveu
- Types de cheveux
- L'hygiène du cheveu
- La cosmétique du cheveu
- Le langage du cheveu




L'alopécie chez la femme

alopecie femme" Un cheveu de femme tire plus que 10 paires de bœufs. "

Des milliers de femmes sont angoissées à l'idée de perdre leurs cheveux. Contrairement aux hommes, l'alopécie de la femme se distingue par un amincissement uniforme sur tout le cuir chevelu.

C'est autour de 30 ans que la femme s'aperçoit si elle a une prédisposition à la calvitie. Anesthésies, grossesses, problème thyroïdien, hérédité, régime amaigrissant rendent les cheveux plus fins et difficiles à coiffer.

Dans plus de 95 % des cas, la chute de cheveux est causée par le facteur dit "androgénétique". L'hormone mâle, testostérone est autant présente chez l'homme que chez la femme (mais en quantité beaucoup moindre). La chute des cheveux est causée par une nouvelle hormone qui apparaît lorsqu'elle entre en contact avec une enzyme nommée 5-Alpha reductase. C'est cette nouvelle hormone appelée dihydrotestostérone (DHT) qui a pour conséquence de sensibiliser les follicules pileux pour ensuite provoquer la chute des cheveux et causer ainsi les effets bien connus de la calvitie.

Outre le phénomène androgénétique, d'autres affections extérieures et maladies interviennent dans la chute de cheveux.

Les femmes perdent leurs cheveux sur la partie antérieure du crâne qui s'éclaircit peu à peu avec élargissement de la raie médiane. L'évolution vers la calvitie complète est exceptionnelle. L'évolution vers l'alopécie est toujours lente. Le stress qui augmente la sécrétion des androgènes sera un facteur aggravant ainsi que les carences ferriques. Les régimes inhumains, l'accumulation de plusieurs facteurs déclenchants sera encore plus aggravante.