accueil greffe capillaire contact greffe capillaire forum greffe capillaire
 


    LA MICROGREFFE


    Aujourd'hui, la microgreffe
    vous permet de retrouver
    une chevelure naturelle
    et définitive en une seule
    sťance.

                             Patient avant

  je perds mes cheuveux
la microgreffe
technologie de pointe
FAQ greffe capillaire
presse greffe capillaire

 

 

 

La consultation initiale

- Test par trichogramme
- Test par phototrichogramme
- Test par capillo-densitométrie
- Test par sébométrie
- Le questionnaire diététique

La stratégie de traitement

- Les microgreffes en résumé
- La tactique 'microgreffes'
- Réflexion et décision

Les avantages

- Esthétiques
- Confort
- Resultats et photos
- Les minigreffes

Les mises en garde



Les mises en garde


Attention aux techniques inefficaces et inesthétiques


La réduction de tonsure
Les lambeaux
Les ligatures vasculaires
L'expansion cutanée
Les cheveux artificiels synthétiques
Laser


La réduction de tonsure :

Elle consiste à supprimer la zone chauve située au sommet de crâne, et à remonter, en décollant le cuir chevelu, les zones chevelues situées sur les côtés.
Cette technique est basée sur l'élasticité de la peau. C'est une "pince" comme en couture, mais nous sommes loin de la haute couture. Cette technique est peu pratiquée de nos jours.

Les lambeaux :
Cette technique consiste à découper une bande du cuir chevelu. Cette dernière reste attachée au crâne par un de ses côtés, on la fait pivoter sur la partie chauve à recouvrir où elle sera suturée.
C'est une rustine! Mais avez-vous déjà vu une rustine esthétique ?

Les ligatures vasculaires :
Heureusement abandonnées, les ligatures vasculaires se rapprochaient plus de la médecine de guerre que de la chirurgie esthétique !
Pour réduire l'activité des enzymes responsables de la séborrhée, la technique consiste à ligaturer les grosses artères alimentant le cuir chevelu afin de diminuer l'apport local d'O2. Le seul résultat obtenu était des maux de tête fréquents !

L'expansion cutanée :
Une technique digne de "Mickey" qui consiste à introduire des ballonnets gonflables sous le cuir chevelu. Objectif : leur donner progressivement un volume pour récupérer un excédent de peau et rapprocher ainsi les zones chevelues latérales en leur milieu. Cette difformité est difficilement acceptable et inésthétique!

Les cheveux artificiels synthétiques :
Un seul commentaire : rejet, accompagné d'infection et de cicatrices!

Le laser :
Le laser est synonyme pour le grand public de modernité et de technologie. Il est vrai que dans toute une série d'actes médicaux et chirurgicaux, il se révèle très performant.
Dans le cadre d'une greffe capillaire, on l'utilise uniquement pour créer les fentes qui recevront les greffons. Cependant, après une période d'engouement aux Etats-Unis, il a pratiquement disparu de la pratique quotidienne.
En Europe par contre, il a été introduit plus récemment et est toujours employé.

Pourquoi les américains ne l'utilisent plus ?
D'une part, parce qu'il brûle les tissus. Même si l'évolution technique a permis de réduire cette conséquence, l'absence de tout saignement, prouve qu'il existe toujours un certain degré de cautérisation. Or, il s'est avéré que cette brûlure diminue le taux de reprise du greffon.
D'autre part, on ne peut l'employer pour réaliser des fentes au milieu d'une zone encore chevelue. Aussi, il est nettement plus simple et plus efficace d'utiliser un petit instrument tranchant pour obtenir un excellent résultat.